Déposer un dossier de réclamation Transavia

La compagnie low-cost Transavia, filiale du groupe Air France KLM, a attiré un nombre croissant de passagers, attirés par des prix attractifs et des destinations variées tournées vers l’Europe et le Moyen-Orient. Cette compagnie jouit d’une solide réputation sur le marché du transport aérien avec une flotte de 62 appareils, tous des Boeing 737.

Comme toutes les compagnies aériennes, Transavia ne déroge pas à la règle et peut donc se retrouver dans une situation où elle doit indemniser des passagers pour un vol retardé ou annulé, une correspondance manquée ou une indemnisation pour un refus de voyager. ‘Arrangement.

La situation est frustrante et inconfortable pour le passager qui doit changer ses plans à la dernière minute, rater le début des vacances, le mariage d’un être cher ou une réunion d’affaires très importante.

Vous avez décidé de voyager avec cette compagnie aérienne et votre voyage a été considérablement retardé ou entièrement annulé ? L’accès à bord vous a-t-il été refusé en raison d’une surréservation ? Vous pouvez exercer vos droits en déposant un dossier de réclamation service client transavia.

Transavia est soumise à la législation européenne : –

Le règlement européen (CE) n°261/2004 s’applique à tous les passagers dont le vol part de l’UE (quelle que soit la nationalité de la compagnie) ainsi qu’à ceux dont les vols partent de l’extérieur de l’UE et vers l’UE, dont la compagnie est européenne.

Ce texte protège les passagers de :

  • retard important de votre vol,
  • Annulation de vol,
  • connexion manquée,
  • Embarquement refusé pour cause de surréservation.

Puis-je obtenir une indemnisation après l’annulation d’un vol ?

La compagnie aérienne Transavia, basée à Haarlemmermeer, vous permet d’obtenir une protection au titre du règlement européen (CE) n°261/2004. Ce dernier définit les conditions d’éligibilité à l’indemnisation.

Cependant, la société dispose de 14 jours pour vous notifier une annulation.

Si vous êtes prévenu au moins 14 jours avant votre vol, vous ne pouvez pas vous prévaloir de la réglementation européenne pour réclamer une indemnisation à Transavia. En effet, ce délai est considéré comme raisonnable car il permet aux compagnies aériennes de conserver une certaine flexibilité tout en laissant aux passagers le temps de s’organiser.

Puis-je obtenir une indemnisation si mon vol est retardé ?

Dans le cadre d’un retard de vol, c’est la notion de retard à l’arrivée qui donne droit à une indemnisation ou non. Votre vol doit être retardé d’au moins 3 heures par rapport à votre heure d’arrivée initialement prévue afin de pouvoir prétendre à une indemnisation.

Veuillez noter qu’en cas de retard dû à l’annulation de votre vol avec déviation ultérieure, la distance parcourue aura un effet. Le délai de 3 heures ne s’applique donc qu’à un vol compris entre 1 500 km et 3 500 km ou pour tout vol intracommunautaire supérieur à 1 500 km. Ce délai est réduit à 2 heures pour les trajets jusqu’à 1 500 km et étendu à 4 heures pour les vols de plus de 3 500 km incluant le décollage ou l’atterrissage en dehors de l’UE.

Les critères d’indemnisation pour les vols Transavia

Un retard, une annulation ou un refus d’embarquement peuvent avoir diverses causes. Afin d’assurer une indemnisation équitable aux passagers, les règles européennes prévoient des conditions d’éligibilité à l’indemnisation.

Droit à indemnisation : –

Vous pouvez constituer un dossier de réclamation Transavia si l’entreprise en est responsable. Le retard ou l’annulation du vol lui est imputable pour diverses raisons, telles que :

  • une grève des salariés de la société Transavia,
  • un problème technique avec l’appareil

Par exemple, imaginez qu’un problème technique retarde le démarrage. C’est grâce à la compagnie : elle doit s’assurer que ses avions sont techniquement prêts à décoller aux heures prévues. De même, le manque de personnel indispensable comme les hôtesses de l’air, les pilotes ou les copilotes ne peut dégager l’entreprise de sa responsabilité : il lui appartient de gérer au mieux le planning de ses salariés. Une grève des employés de Transavia n’est pas non plus une raison valable pour qu’un vol soit retardé ou annulé sans payer l’indemnité légale aux passagers. L’insuffisance du dialogue social qui a conduit à la grève est aussi de la responsabilité de l’entreprise.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *